• Persönliche Beratung
  • Erstattung bei Nichtgefallen
  • 100% Zufriedenheitsgarantie
  • Siegel Since 1949 myron adler
  • Siegel Qualität

Objets publicitaires : ont-ils encore un rôle dans la fidélisation Client ?

Codes promo, e-mailing ou cartes de fidélité… les techniques de fidélisation Client sont nombreuses et leur efficacité est plus ou moins avérée. Parmi ces techniques modernes, l’objet publicitaire a-t-il encore sa place dans le cœur des clients ? Plusieurs études de 2017 ont tenté de déterminer l’impact des objets publicitaires dans la fidélisation client .

L’objet publicitaire, un outil marketing efficace ?

Réalisées sur la population comme sur les entreprises allemandes, ces études démontrent que près de 43 % des entreprises utilisent des objets publicitaires, et que 95 % d’entre elles sont des grandes entreprises. On estime qu’en 2017, 3,5 milliards d’euros ont été investis dans les objets publicitaires : comment expliquer un tel engouement ?

Un objectif de séduction

La logique est la suivante : tout le monde aime recevoir un cadeau. La Fédération française des professionnels de la consommation par l’objet estime que 89 % des clients apprécient recevoir un cadeau publicitaire2.

Selon cette même étude, 93 % des personnes qui reçoivent un article publicitaire l’utilisent : c’est cet usage régulier qui améliorerait le pouvoir de remémoration de la marque auprès du client. L’objet publicitaire est utilisé par 73 % des entreprises interrogées pour valoriser leur image et assoir leur notoriété en misant sur un capital « sympathie ».

Un objectif de remémoration

Celles-ci comptent également sur le pouvoir de remémoration : le but étant de se rendre inoubliable auprès de leurs clients potentiels et ce sur le long terme. Quelques 59 % des personnes sondées ayant reçu un objet publicitaire disent se souvenir du nom de l’entreprise qui leur a offert, et 39 % disent encore l’utiliser deux ans plus tard.

Quels objets publicitaires choisir ?

On remarque effectivement que les objets publicitaires les plus efficaces sont ceux qui peuvent être utilisés tous les jours, dans la vie professionnelle comme à domicile. Cependant les objets publicitaires les plus appréciés par les utilisateurs ne sont pas toujours les plus utilisés par les entreprises.

En effet, l’étude révèle que les objets préférés des utilisateurs sont les stylos à 39 %, les t-shirts à 37 %, les calendriers à 31 %, les sacs à 29 % et les accessoires de bureau à 28 %. De leur côté, les entreprises ont massivement recours aux stylos publicitaires à 86 %, puis aux blocs-notes et notes adhésives à 47 %, aux calendriers à 24 %, aux friandises à 22 % et aux sacs à 22 %.

Offerts en fin d’année, les cadeaux d’entreprise seraient d’autant plus propices aux émotions positives : 73 % des personnes interrogées disent apprécier recevoir des objets publicitaires au moment de Noël.

Quelle est leur efficacité ?

Alors que 37 % des entreprises disent utiliser les objets publicitaires pour acquérir de nouveaux clients, 37 % des utilisateurs estiment que leur acte d’achat a été influencé par un objet offert par l’entreprise. 75% des personnes iraient même jusqu’à recommander l’entreprise en question et 72 % estiment qu’elle est digne de confiance. En conclusion, à la lecture de ces chiffres, l’objet publicitaire serait encore de nos jours un gage de sympathie et de remémoration relativement efficace vis-à-vis des clients : il a donc probablement encore de beaux jours devant lui…

Étude de 2017 sur l’impact des objets publicitaires de la fédération des professionnels de la communication par l’objet Werbeartikel Monitor de 2018 de la fédération des professionnels de la communication par l’objet ZAW Fédération centrale allemande des professionnels de la communication par l’objet ASI Advertising Speciality Insitut 2 Source : 2FPCO (http://www.2fpco.com).

NOS GRANDES MARQUES

  • Bic
  • Fare
  • Fruit Of Loom
  • BC Collection
  • Ritter Sport

  • Plus de 70 ans
    d’expérience
  • Conseil
    personnalisé
  • Satisfait
    ou remboursé
  • Garantie 100 %
    satisfait